Adhérer au Cercle Nancy-Mosaïque
Revue de presse
la-semaine-8-septembre-2011 Est Républicain - 10 juillet 2010 les-tablettes-lorraines-19-septembre-2011_0001 Est Républicain - 17 juin 2011 est-r%c3%a9publicain-3-avril-2012 Le Point - 23 septembre 2010
Twitter

Présentation de la réunion-débat Cantonales 2011

Mesdames, Messieurs,

Contrairement à ce que pourraient penser nombre de nos concitoyens, l’enjeu des élections cantonales n’est pas mince.

D’abord, parce qu’il s’agit d’un moment d’expression démocratique. Ensuite, parce que ces élections vont conduire à un renouvellement partiel du Conseil Général et que les nouveaux élus vont être amenés à participer à la politique du département, laquelle s’insère peu ou prou dans la politique de Région.

L’association Nancy-Mosaïque dont la vocation est de promouvoir le débat public sur tous sujets d’actualité majeure a donc souhaité organiser un large débat public en présence de tous les candidats volontaires représentatifs des principales tendances afin qu’ils puissent exprimer leurs choix prioritaires d’action à mener au service de nos concitoyens.

Des contacts que nous avons pu avoir avec les représentants des principales formations politiques en présence, il résulte que sur un échiquier gauche – droite, les candidats suivants seront invités à prendre place sur l’estrade qui leur sera réservée dans la salle Raugraff, le mardi 15 mars prochain à 18h30 : 

  • Mme. Levi-Cyferman – PC (ou autre représentant FG/PC)
  • M. Mathieu Klein – PS (confirmé)
  • M. Pierre Christophe – EELV (ou autre représentant EELV)
  • M. Antoine Le Solleuz – MODEM (confirmé)
  • M. Patrick Baudot (ou président du groupe UDC au CG 54)
  • M. Jean-Luc Manoury – FN (confirmé)

Gilles Lucazeau, président de l’Association, et Frank-Olivier Potier, son secrétaire général, assureront  l’animation des débats en posant à chacun des candidats des questions présélectionnées qui leur auront été communiquées à l’avance, et des questions que leur feront connaître sur papier les participants du public.

Après une brève présentation de chaque candidat, le débat se déroulera en trois temps, avant l’ouverture au débat public.

Premier temps :

1ère question à chaque candidat : Quel est pour vous le principal enjeu de ces élections cantonales ?

Deuxième temps :

2ème question à chaque candidat : Vers quelle politique irait votre préférence : une politique plutôt libérale ou plutôt interventionniste ? 

Troisième temps :

3ème question à chaque candidat : Parmi les items suivants quel est celui (ou quels sont ceux) au(x)quel(s) vous donneriez la priorité, et pourquoi ? Quel mode d’action préconiseriez-vous pour le (les) soutenir ?

  • Aménagement du territoire
  • Emploi
  • Environnement
  • Immigration
  • Sécurité
  • Solidarité

Après ce débat introductif qui couvrira environ une heure, questions ouvertes seront laissées au choix du public par l’intermédiaire des deux animateurs (pour éviter des commentaires digressifs).

Il est prévu de clore les débats vers 20h30.

 

Le président de Nancy-Mosaïque,

Gilles Lucazeau

2 réponses à to “Présentation de la réunion-débat Cantonales 2011”

  • LUBRANIECKI Yves:

    EN VOUS ABSTENANT, VOUS VOTEZ QUAND MÊME MAIS VOUS NE SAVEZ PAS POUR QUI !

    Je rencontre de plus en plus de nos concitoyens qui se disent écœurés par la politique et par les hommes et les femmes qui en font ce qu’elle est, toutes tendances confondues.
    La seule réponse qu’ils estiment devoir donner à ce désespoir est le dos tourné et l’abstention.
    On peut comprendre, mais la démocratie est fragile, elle peut s’en trouver affaiblie et, qui sait, en mourir, parce que les plus fanatiques, eux votent…
    Une petite saynète : Imaginez que vous voulez faire des travaux chez vous. Vous faites venir un artisan, vous lui passez commande. Il se met au travail, mais c’est une catastrophe, tout va de travers, il fait n’importe quoi, il embarque l’argenterie et se mouche dans les rideaux, un désastre…
    Vous réagissez bien sûr. Mais, contre toute attente, au lieu de le violenter et de refuser de le payer, vous lui donnez les clefs de chez vous et vous lui signez un chèque en blanc en lui disant : « Vous devriez avoir honte de ce que vous faites ! Alors, finissez le carnage, prenez ce que vous voulez et payez-vous le prix que vous voulez ! Si vous n’y arrivez pas, peut-être que vos concurrents viendront à votre place, je ne sais pas…». Vous lui tournez le dos et vous le laissez faire ce qu’il veut.
    C’est stupide, non ? Eh bien, s’abstenir alors que rien ne vous plaît correspond exactement à cette saynète débile.
    Pensez-y ! La démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. N’oublions pas qu’Hitler a été élu.
    En vous abstenant, vous votez quand même, mais vous ne savez pas pour qui. Les 20 et 27 mars prochain, votez pour qui vous voulez, mais votez !
    Sinon, vous laissez tout simplement les autres décider de votre avenir à votre place et vous perdez le droit de râler, avouez que ce serait dommage…
    On a les élus qu’on mérite, si vous voulez faire la révolution, une seule solution : VOTER !
    YL.
    Citoyen sans affiliation politique

    NB : D’aucuns appelleront ça de la sensiblerie, mais on peut avoir une pensée, d’une part, pour nos ancêtres qui ont donné leur vie pour qu’on puisse voter. Ne pas le faire est leur faire injure. D’autre part, pensons à tous ceux qui, aujourd’hui et tout autour du monde se font casser la gueule quand ils s’expriment. Ne pas voter est leur cracher au visage.

    • admin:

      Monsieur,
      Evidemment, nous ne pouvons que partager votre point de vue… Si vous êtes intéressé par nos travaux, n’hésitez pas à prendre contact avec nous. Cordialement, Cercle Nancy-Mosaïque

Laisser un commentaire

Archives
Media RSS
Facebook


Rss Feed Tweeter button Facebook button Technorati button Reddit button Myspace button Linkedin button Webonews button Delicious button Digg button Flickr button Stumbleupon button Newsvine button Youtube button